L'église Saint-Pierre de Montfort-sur-Risle
Accueil
newsletter

L’église Saint Pierre de Montfort-sur-Risle

Edifiée au XIe siècle, cette église présente une architecture mêlant le roman et le gothique, avec une belle légende autour de Notre Dame. Un patrimoine vivant en Normandie.

Placée sous le double patronage de Saint Pierre et Saint Paul, cette église fut édifiée au XIe siècle: une partie du chevet date encore de cette époque. Du remaniement du XIIIe siècle, il reste la tour-beffroi accolée au chœur au Sud. Par son plan carré, ses puissants contreforts aux angles Sud et son parement de silex mêlé de pierres de taille, cette tour rappelle le style des donjons normands de l’époque ducale. Elle a conservé ses jolies arcatures romanes de plein cintre sur les 3 niveaux avec même des têtes saillantes aux pilastres des fenêtres du beffroi.
La nef et le chœur ont été partiellement reconstruits au milieu du XVIIIe siècle , La façade occidentale de la nef et le mur sud ont été remaniés au XIXe siècle où ont été percées ces baies cintrées et ajoutée une discrète tourelle en briques.
Le portail du XVIe offre une porte carrée surmontée d’une ogive à 3 meneaux en pierre.

Le mobilier

- statues en bois de Vierge à l’Enfant du XIVe siècle, de Sainte Anne, de Sainte Marie Madeleine du XVe et de Sainte Marthedu XVIe siècle,
- ex-voto de Notre Dame avec la chaîne et la pierre rappelant le miracle moyen-âgeux (voir la légende de Notre Dame)
- statue en pierre de Saint Mathurin du XVe siècle,
- toile du XVIe figurant la Naissance de la Vigrée,
- retable à pilastres en bois peint du XVIIIe siècle,
- tabernacle à balustres et à niches du milieu du XVIIe siècle,
- 2 torchères en bois peint et doré du XVIIIe siècle.

La légende de Notre Dame

Bâtisseur du château fort au XIe siècle, le Vicomte de Montfort Hugues Ier aprtit en pèlerinage à Jérusalem. A son retour, il soupçonna sa femme Alice de l’avoir trompé. Enragé, il la fit enchaînée à une lourde pierre et jetée à la Risle où la malheureuse aurait dû se noyer. Mais l’innocente ayant invoqué le secours de Notre Dame, la pierre surnagea miraculeusement. La pierre et la chaîne furent pieusement conservées à la chapelle, devenant un objet de pèlerinage. Elles se trouvent exposées aujourd’hui dans l’église.

La chapelle royale de Montfort

Construite vraissemblablement au XIIIe siècle, cette chapelle s’élevait à la place de l’actuelle mairie et desservait une lèproserie installée à la place des halles actuelles. Du XIVe au XVIe siècle, elle appartint au Roi de France, fut embellie et devint un lieu important de pèlerinage en souvenir du miracle de Notre Dame. Revenue dans le giron local après les guerres de religion, elle servit de chapelle à un couvent d’Annonciades de 1632 à 1750 avant d’être abattue en 1771, les paroissiens préférant concentrer leurs moyens sur la reconstruction de l’église paroissiale.

Au départ de l’église

- montée des 220 marches menant aux ruines du château médiéval,
- circuit du patrimoine (3 km faisant le tour de Montfort et du château médiéval)
- chemin pédestre du Rond de Beuvron menant en forêt domaniale de Montfort
- office de tourisme sur la place des Annonciades
- sur le Chemin de Saint Michel (pèlerinage reliant Rouen au Mont-Saint-Michel)

Services proches :
- Hébergement de groupes du château la Motte à Montfort
- Descente de la Risle en canoë-kayak avec le club de Montfort

Télécharger le dépliant d'information

Toutes les informations sur le patrimoine et l'histoire locale de Montfort le site internet www.amcp27.fr

 129 Ko
 114 Ko
 67 Ko
MAP


Conception et hébergement ehoui exploitation